Hors-Série IA 2020

Les types d'enquêtes mobiles

SM-couverture-T4 2017

La première chose à savoir lorsqu’on veut aborder l’univers des enquêtes mobiles est qu’il existe deux moyens bien distincts de répondre à un questionnaire sur un smartphone ou une tablette.

Enquête web sur mobile

Cette première méthode consiste à utiliser le navigateur du mobile (Safari, Android Browser, Opera Mini, Symbian, etc..) pour remplir un questionnaire web standard ou conçu spécifiquement pour les matériels mobiles (mise en page pour des écrans de petite taille).

Dans ce cadre, le matériel mobile doit tout naturellement être connecté pour accéder au web et renseigner l’enquête en direct. Il peut s’agir d’une connexion wifi, si on fonctionne dans un lieu déterminé (ex : un salon professionnel, un musée…). En revanche, les utilisations courantes nécessitent une connexion 3 ou 4G et donc, l’abonnement correspondant. Dans le cadre de cette utilisation, les éléments ne sont pas stockés localement mais envoyés au serveur au fur et à mesure

La méthode online permet de s’adresser directement aux répondants, sollicités pour renseigner une enquête. Elle ne nécessite aucune installation sur le mobile. Le répondant peut être sollicité par mail ou SMS, avec un lien qui le renverra directement sur l’enquête. On peut également l’envoyer sur l’URL de l’enquête avec un « Flash Code » ou « QR Code » qu’on lui proposera de photographier (depuis l’application permettant leur lecture).

Cette méthode s’apparente finalement aux enquêtes web classiques, avec une différence principale liée à la taille de l’écran et à l’utilisation du tactile.

Applications d’enquêtes mobiles

Cette deuxième méthode repose sur l’utilisation d’une application qui a été installée une fois sur le matériel mobile. Généralement, les applications mobiles sont téléchargées depuis une plateforme en ligne de distribution d’applications (App Store pour l’Iphone et l’Ipad, Google Play pour les matériels sous Android…). Il est possible, sur certains matériels (la plupart des tablettes Android par exemple), d’installer l’application d’enquêtes mobile à partir d’une carte SD.

L’utilisation d’une application mobile ne nécessite généralement pas d’être connectés lors de l’administration de l’enquête mais seulement de manière ponctuelle en amont de l’enquête pour télécharger le questionnaire à administrer et en aval, pour transférer les données recueillies au serveur d’enquêtes. Ici, les données sont stockées sur le matériel mobile et peuvent être conservées par mesure de sécurité, même après leur transfert au serveur.

Du fait de la nécessité d’installer une première fois une application sur son matériel, cette méthode ne s’adresse généralement pas à des répondants occasionnels mais concerne plutôt l’administration du questionnaire par un enquêteur ou un panéliste ayant plusieurs enquêtes à renseigner.

Les applications d’enquêtes mobiles offrent généralement de très nombreux avantages, notamment en ce qui concerne l’ergonomie de saisie qui peut exploiter toutes les possibilités des tablettes ou smartphones (listes déroulantes, écrans de détail, zones d’information, meilleur contrôle du défilement qu’avec un navigateur…