Hors-Série IA 2020

Les cursus usuels pour devenir chargé d'études

Les cursus usuels pour devenir chargé d'études

Plusieurs voies sont possibles pour accéder au métier de chargé d’études (école de commerce, université, etc.). Parmi les formations classiques et professionnalisantes, on retrouve les DUT STID qui forment en 2 ans des techniciens opérationnels. Les licences professionnelles et certains masters spécialisés dans les statistiques (dispensés dans des universités ou des écoles) permettent aux étudiants la poursuite d’études pour exercer à des postes plus élevés.

Les DUT STID, la formation de référence

Pour se former au métier des études, la formation de référence qui vous permet d’acquérir un socle solide de connaissances en gestion informatique des données, traitement statistique et informatique décisionnelle sont les DUT STID (Statistique et informatique décisionnelle). En France, 12 IUT proposent ce cursus qui se déroule en deux ans. Le DUT STID a pour objectif de former des techniciens spécialistes dans le traitement des données grâce à leur maîtrise de la statistique de l’informatique et des logiciels spécialisés. L’admission s’effectue sur dossier pour des étudiants via l’application PostBac (APB) qui proviennent généralement des filières S, ES, STI2D et STMG. Les étudiants en provenance des filières S et ES sont par ailleurs largement représentés dans ces cursus.

Le DUT STID se déroule en 4 semestres et les matières enseignées sont les suivantes : statistiques (descriptive, inférentielle, multidimensionnelle, analyse de données, datamining), mathématiques, informatique (programmation, développement web, logiciels, algorithmique), économie et gestion, communication et anglais, pour permettre aux étudiants d’acquérir une base solide dans ces domaines. Le DUT STID offre une réelle expérience professionnelle à travers les nombreux projets dispensés au cours du cursus et le stage obligatoire de fin de formation ou l’alternance possible en 2ème dans certains IUT (à Paris, Lyon 2, Lille 2, Metz). A noter que la 2ème année à Lyon est dispensée uniquement en alternance.

Les DUT STID permettent d’intégrer rapidement les services statistique, décisionnel, gestion, marketing, opérationnel de tout type d’entreprise et d’administration. Les métiers auxquels peuvent prétendre les étudiants sont ceux de Chargé d’études statistiques, Développeur statistique, Data Manager, Chargé d’études-développeur décisionnel. Généralement, le salaire d’embauche est de l’ordre de 2.000 euros bruts. La plupart des étudiants choisissent toutefois de poursuivre des études :

- La plupart s’orientent vers une licence professionnelle, essentiellement celles portées par les départements STID : en études statistiques, data mining, marketing, informatique décisionnelles, systèmes d’information géographique, biostatistiques, qualité, etc. Elle est présentée comme une année de spécialisation qui permet d’être directement opérationnel dans le domaine choisi,
- Ecoles supérieures d’ingénieurs : ENSAI, INSA, ISIS, Polytech, Universités de Technologie (UTT, UTC),
- Licence en vue d’un master (MIAGE, MASS MIASHS),
- Ou la poursuite d’études vers les écoles de commerce.

12 IUT proposent un département STID en France. Pour connaître toutes les formations STID en France, vous pouvez consulter le site national de la formation http://stid-france.fr/, qui fait la promotion générale du DUT.

Quelques Mastères spécialisés

IAE de Grenoble – Master Marketing, Spécialité Marketing Quantitatif (le Quanti)

Objectifs : former des spécialistes du marke­ting et de l’analyse des données, capables de comprendre les différents types d’études marketing, de les prescrire, les sous-traiter, les acheter et les mettre en œuvre, grâce à l’acquisition des compétences, connaissances et expériences propres au métier de chargé d’études en instituts ou chez l’annonceur.

Enseignements : Collecte de données quantitatives et qualitatives, Analyse de données qualitatives analyse multivariée, panels et études de marché en B to B, Expérimentation marketing, Logiciels d’analyses quantitatives et qualitatives, Prévision des ventes, Management d’une étude, Conférences professionnelles sur la fonction de chargé d’études, Etudes médias et communication, Etudes et distribution marketing, Etudes et gestion des produits de marques, Etudes et stratégie marketing et plan. En complé­ment, les étudiants choisissent des modules d’ouverture au 1er semestre : LV2, pilotage de projet, Business Marketing, European Societies : cross­ cultural approach, sport. Au second semestre, ils ont la possibilité de choisir un module orienté vers la recherche doctorale ou 3 modules parmi : Outils d’implantation du distributeur, Négociation d’études, Business English, Modélisation et Big Data. Environ 30% des enseignements sont en Anglais.

Admissions : être titulaire d’un master 1ère année ou équivalent et posséder un bon niveau d’anglais. Une formation de base en marketing/gestion est recommandée (M 1 marketing, école de commerce). Cependant, cette spécialité est également ouverte à des étudiants issus de formations scientifiques, littéraires, juridiques, sociologiques, etc. à condition de faire preuve d’un réel intérêt pour le monde des études en marketing, et si possible d’une expérience (stage, emploi d’été, projet d’études, etc.) dans ce secteur. Sélection sur la base de 3 critères: dossier + test TAGE ou GMAT + entretiens de sélection par un jury composé de 2 professionnels.

Scolarité : 6 mois de cours du 20/09 au 25/03 (456h de cours) ; stage de 6 mois en institut d’études ou au service études d’un annonceur (01/04 ou 30/09).

Coût : Droits universitaires.

Promotions : 20 à 25 étudiants (sélection exigeante de candidats de qualité).

Principaux débouchés : Chargé/directeur d’études quantitatives et/ou qualitatives chez l’annonceur et en sociétés d’études de marché (75%), Chef de produit, chef de marché (15%), Chef de projet, webmaster, Chef de groupe, Directeur marketing (10%), Data Analyst, Web-Analyst, Data & Big Data Manager. Les 600 diplômés de cette spécialité sont aujourd’hui présents dans les plus grandes sociétés d’études et de conseil ainsi que chez des annonceurs majeurs.

Salaire premier emploi: 2000 euros.

Spécificités de la formation : La formation de l’IAE de Grenoble est labellisée par Syntec Etudes. 50% des enseignements sont dispensés par près de 30 intervenants issus des plus grands instituts d’étude et marques en complé­ment des cours donnés par des enseignants-chercheurs reconnus en Gestion. Cette formation propose une immersion dans le monde professionnel tout au long du cursus (interactions fréquentes et multiformes avec les instituts et mar­ques, stage de 6 mois), une pédagogie active et innovante (basée sur des projets, travaux de groupes et études de cas) et un suivi individualisé et personnalisé des étudiants grâce à des groupes de taille réduite et à la disponibilité des enseignants.


IAE de Lille – Master 2 « Etudes et analyses marketing et commerciales »

C’est une formation très opérationnelle au métier de chargé d’études qui se conclut par un stage de 6 mois. Elle fait partie des 4 ou 5 grandes formations aux études au niveau national.

Objectifs : La formation a pour ambition de doter ses étudiants des fondamentaux de la recherche et des études marketing et commerciales comme par exemple (liste non exhaustive): concevoir le design d’une étude marketing aussi bien dans ses modalités traditionnelles qu’à l’aide de techniques avancées, mettre en œuvre diverses techniques d’analyses statistiques avancées utilisées dans les études marketing, réaliser une étude qualitative, en interpréter les résultats et rédiger des recommandations, utiliser les différentes lois de probabilités d’usage courant, les processus markoviens et les matrices de transition, analyser des données de panel et utiliser les modèles d’analyse les plus courants, mettre en œuvre les différentes étapes et modèles permettant de réaliser des typologies, des segmentations, des arbres décisionnels, comprendre la formation de la valeur client et de ses modèles dérivés (LTV), choisir et utiliser les modèles les plus adaptés à une situation de prédiction, mettre en œuvre les principales métho­des permettant la simulation, com­prendre les fondements du decision calculus, connaitre les principales techniques de tests et de marché tests, concevoir et réaliser une étude marke­ting en rapport avec le stage…

Enseignements : Conception et développement des études et e-études, Panels, bases et mégabases de données, Enquêtes, Méthodes d’exploration des données, Etudes qualitatives, Typologies et positionnement, Développement du projet d’étude et d’analyse, Modèles prédictifs, Tests et marchés tests, simulation et optimisation, Analyse des cohortes et des flux de clientèle.

Admission : dossier et entretien de motivation + projet professionnel.

Scolarité : 7 mois de cours théoriques, 6 mois de stage.

Coût : Frais d’inscription universitaire (environ 260,00 € + couverture sociale)

Promotions : entre 15 et 20.

Principaux débouchés : La formation débouche directement sur des postes de chargé d’études qualitatives/quantitatives en cabinet ou chez l’annonceur, de data-base manager, data analyste, de responsable web-analytics et Big Data, d’analystes de marché, de chef de produit, de responsable de la relation client (CRM et e-CRM), analyste veille marketing, responsable des études commerciales, chargé de marchés tests, responsable panels, responsable des modélisations marketing…

Salaire premier emploi : salaire net médian 2165 euros nets

Spécificités de la formation : Les objectifs professionnels dominent les objectifs scientifiques sans toutefois être exclusifs, certains bons éléments poursuivent ou ont poursuivi des études en doctorat avec succès. L’approche scientifique d’une partie des enseignements résulte du fait de son adossement à la recherche par l’intermédiaire d’une partie non négligeable du corps enseignant appartenant au LEM (UMR CNRS 8179). Les mémoires de fin d’année sont construits sur un modèle recherche. Une autre partie des enseignements, environ 40% est confiée à des professionnels du secteur. Cette formation fait partie des 4 ou 5 grandes formations aux études au niveau national.


Le Master SSAMEE de l’Université de Savoie

Le Master « Sociologie et sciences sociales appliquées aux métiers des études et de l’enquête » propose une formation unique en France qui vise à former des professionnels de l’enquête et des spécialistes de haut niveau en sciences sociales appliquées (sociologues praticiens, chargés de recherche et d’étude dans le secteur public ou privé, consultants dans les domaines socioéconomiques ou des RH, spécialistes de l’opinion et des comportements sociaux, chargés de recueil et d’analyse de données, enquêteurs), capables d’intervenir dans une grande diversité de champs le travail social, l’éducation, les relations professionnelles, la santé, l’environnement et l’aménagement du territoire, le tourisme, l’énergie, etc.

Objectifs : Le Master SSAMEE forme des professionnels de la sociologie et des praticiens en sciences sociales capables de conduire des recherches sur des problématiques variées et de réaliser des études sociologiques ou socioéconomiques auprès de populations diversifiées de façon à en donner une représentation plus pertinente et plus « fine » par rapport aux logiques de description et de rendu qui sont aujourd’hui prévalentes dans les domaines de l’action publique et de la sphère économique. Cette capacité à produire, à analyser et à formater des données sociales comme à renouveler les grilles de compréhension des populations et des comportements sociaux repose sur l’acquisition et la mobilisation de ressources propres à la sociologie et aux sciences sociales en matière de problématisation, de conceptualisation, d’investigation, de construction, de recueil et d’iconographie des données. Disposant d’une bonne maîtrise des méthodologies quantitatives et qualitatives communément développées dans le secteur des études, y compris les plus innovantes (recherches collaboratives, audits, enquêtes diachroniques en présentiel et en distanciel : workflow, phoning, internet…), les étudiants apprennent à mobiliser de manière académique ou novatrice les logiques et les techniques de recherche, d’enquête et de formalisation qui leur permettront de faire face à toutes les situations professionnelles auxquelles ils seront confrontés dans ce secteur d’activité et de répondre de manière pertinente à la demande économique et sociale en matière d’expertise, d’analyse et de production de données sociales.

Enseignements : Le Master SSAMEE offre l’avantage de combiner initiation aux différentes approches en sciences sociales (sociologie, économie, psychologie sociale, géographie humaine, histoire, anthropologie), perfectionnement aux méthodes d’enquête, d’audit,de recherche et d’analyse des données et formation pratique aux métiers des études.
L’équipe pédagogique sur laquelle s’appuie la formation est pluridisciplinaire et mêle enseignants-chercheurs et intervenants professionnels issus de différents secteurs d’activité : leurs compétences dans les domaines de la sociologie, des sciences sociales et des études sont ainsi réunies afin d’offrir aux étudiants un encadrement de qualité qui leur permettra de maîtriser en deux ans l’ensemble des connaissances, des techniques et des savoir-faire propres aux métiers des études et de la recherche appliquée en sociologie ou en sciences sociales. La méthode d’enseignement proposée est basée sur la mise en situation des étudiants (à travers des recherches-écoles, des stages professionnalisant, des travaux pratiques basés sur des études de cas) ; elle encourage les discussions et la participation, le travail individuel et collectif ainsi que la réflexion permanente sur les rôles et les modes d’intervention du sociologue et du praticien en sciences sociales dans le monde professionnel contemporain. L’appui d’une structure dédiée à l’enquête (le « Pôle Enquête ») constitue un point fort de la formation : les étudiants disposent ainsi d’un espace entièrement équipé en matériels idoines (postes et tablettes informatiques, logiciels de traitement des données qualitatives et quantitatives, plate-forme d’appel) qui leur permet de traiter l’ensemble du processus de l’enquête en sciences sociales et de se former aux métiers des études et de la recherche dans des conditions réalistes.

Scolarité : La formation se déroule sur Chambéry et Annecy et comprend en 2ème année des enseignements mutualisés avec le Master « Chargé d’étude économiques et statistiques ».

Admission : Ouverte en formation initiale aux étudiants provenant des différentes filières de sciences humaines et sociales. Accessible aussi en formation continue aux salariés des secteurs des études et des RH qui souhaitent bénéficier d’une qualification de haut niveau dans ce domaine de compétence. Possibilité également aux étudiants de poursuivre en thèse, sous forme de contrats CIFRE ou d’allocations doctorales spécifiques (bourses régionales).

Débouchés : postes en cabinets d’études, mais aussi dans les agences spécialisées dans le recueil et le traitement de l’information, les organismes publics ou privés de recherche, les instituts de sondages, les observatoires économiques et sociaux, les structures de développement territorial, les directions Ressources Humaines des entreprises, sans oublier les associations et les collectivités locales qui sont aujourd’hui à la recherche de nouvelles grilles de compréhension et de formalisation de la réalité économique et sociale ainsi que de nouveaux leviers d’action.