Offres Black Friday Survey Magazine

Avis – Philippe Studer : Comment va évoluer le marché des études ?

Philippe Studer, Directeur associé, ED Institut :

L’abondance de data impose de proposer des solutions toujours plus opérationnelles.

Depuis quelques années notre métier a du se remettre profondément en question, et ce n’est sans doute que le début !

Les taux de réponses aux enquêtes diminuent, les cycles de décision de nos clients se raccourcissent. Le consommateur a de plus profondément changé avec l’ère digitale. Libéré et autonome, il s’affranchit des contraintes imposées jusqu’ici, s’exprime quand il le souhaite et rééquilibre ainsi son rapport avec les marques.

Au-delà de cela, l’engagement des individus est le réel graal recherché aujourd’hui par les instituts : impliquer les participants aux études et mieux les comprendre est un véritable enjeu dans un contexte ou tout va plus vite. Nous développons ainsi depuis un peu plus de 2 ans les approches études via les communautés online. Cette approche nous permet de donner une nouvelle dimension au consommateur avec des valeurs de transparence, d’écoute et de confiance. On passe de la notion de répondants à celle de co-créateurs. Le quali est totalement boosté par ces nouvelles approches et finit par réellement séduire nos clients, qui jusqu’ici ne juraient ou presque que par le quanti !

L’abondance de data nous impose également de proposer des solutions plus opérationnelles afin de gagner du temps. Les enjeux de datavisualisation et de synthétisation de l’information sont d’autant plus importants lorsqu’on sait que, selon McKinsey, 90% de la data existante aujourd’hui a été créée depuis 2 ans seulement !

L’avenir immédiat que nous préparons fait la part belle au mobile et aux objets connectés, qui créent des nouveaux usages et sont des nouveaux vecteurs et moyens de comprendre – toujours mieux le consommateur. Car si les approches changent, les objectifs restent, eux, toujours d’actualité ! ».