Hors-Série IA 2020



Qu'est-ce que l'Analyse descriptive quantitative ?

Dans le cadre de l’analyse sensorielle et des tests descriptifs, l'analyse descriptive quantitative, ou épreuve de description quantifiée, permet la création exhaustive du profil sensoriel d’un ou plusieurs produits. Le profil sensoriel d’un produit est consolidé à partir des informations recueillies relatives aux perceptions des différents descripteurs sensoriels - soit l’ouïe, la vue, l’odorat, le goût et le toucher.

De manière générale, l’épreuve de description quantifiée se décompose en trois étapes :
• Etape 1 - La recherche des caractéristiques sensorielles :
Durant cette première phase, les juges choisis se réunissent et listent individuellement tous les descripteurs qui leur semblent correspondre au produit testé. Ensuite, les éléments sont mis en commun et, après avoir écarté les termes hédoniques (agréable, plaisant, j’aime etc.), tous les descripteurs apparaissant à plusieurs reprises sont sélectionnés. La liste peut ensuite être réduite en la restreignant à une quinzaine de termes au maximum.

• Etape 2 - La mesure de l’intensité des sensations perçues :
Différents types d’épreuves peuvent être utilisés pour mesurer l’intensité des caractéristiques sensorielles des produits : l'épreuve de classement, l'épreuve d'intervalle ou de similitude, l'épreuve de cotation ou encore l'épreuve de rapport.

• Etape 3 - La représentation visuelle du profil sensoriel :
Après avoir recueilli les données de mesure, l’affichage des résultats peut se faire à l’aide de différents types de graphiques (histogrammes, graphes segmentés, graphiques polaires, etc.). Une représentation visuelle des résultats permet de comparer plus aisément les différents produits entre eux en fonction de leurs caractéristiques sensorielles.

De manière générale, l’analyse descriptive quantitative est une méthode assez dirigée offrant peu de liberté au sujet dans le choix des descripteurs. Toutefois, une alternative existe. La méthode dite du profil libre permet au testeur de s’appuyer sur son propre ressenti en choisissant les descripteurs lui paraissant les plus adaptés au produit. La notation reste similaire à celle employée dans la description quantifiée et est réalisée à partir d’échelles quantitatives.