AFCDP commente le règlement européen pour la protection des données personnelles

L’Europe ne cède pas en matière de protection des données personnelles.
Pour preuve, le dernier règlement européen en date voté fin de l’année dernière entrera en application dès le 25 mai 2018. Le règlement (UE) 2016/679 introduit de nouvelles règles et obligations qui devront être connues et respectées par l’ensemble des entreprises. Ces dispositions reviennent sur la loi Informatique et Libertés et l’enrichissent considérablement.

L’AFCDP (pour Association Française des Correspondants à la protection des Données Personnelles) a récemment présenté une version annotée de ce texte pour en faciliter l’accès et permettre aux décisionnaires concernés (Data Manager, Responsables de traitement de données, Correspondants Informatiques et Libertés, DPO, DSI,…) de préparer au mieux leurs entreprises à ces changements légaux et juridiques majeurs.
Les sanctions encourues pour non respect sont lourdes et peuvent aller jusqu’à 4 % du chiffre d’affaire mondial pour les entreprises et jusqu’à vingt millions d’euros pour les personnes publiques.

L’AFCDP est l’association représentative des CIL (Correspondants Informatique et Libertés) qui opèrent au sein de grands groupes tels que Total, Accor, Carrefour ou Michelin. L’organisme compte également parmi ses membres de nombreux professionnels et experts intéressées par la protection des données à caractère personnel comme des juristes, avocats, informaticiens, risk-managers, professionnels du E-commerce, du Marketing, des Ressources Humaines, etc.