Importer vos anciennes études dans Ethnos

Print Friendly

Importation de données de tous formats dans EthnosManon nous demande comment récupérer des questionnaires existants créés dans d’autres logiciels. Ethnos permet effectivement d’importer de nombreux formats d’études directement ou via l’export réalisé depuis un autre logiciel d’enquête.

En fait plusieurs solutions sont disponibles suivant le besoin exact :

  • Importation de données avec création simultanée du questionnaire Ethnos.
  • Importation de données dans un questionnaire Ethnos existant.
  • Importation des questions et réponses du questionnaire, sans données.
  • Simple ouverture d’une base de données pour la traiter, sans obligation de l’importer.

Importation de données avec création simultanée du questionnaire Ethnos.

L’étude complète comporte des données : son importation et sa conversion au format Ethnos est donc réalisée dans le module Utilitaires. Ce module gère en effet la structure des questions/réponses en tenant compte des tables de données qui leurs sont déjà associées.

Le module Utilitaires permet également des conversions de format (changement de type pour une question). Ces fonctions sont très pratiques pour optimiser ou modifier le questionnaire juste après l’avoir importé. Les données importées seront conservées lors de ces changements si elles restent compatibles (par exemple des textes transformés en numéros pourront être perdus s’ils ne comportaient pas uniquement des chiffres).

Ethnos propose l’importation des formats suivants :

  • Bases de données Excel (.xls/.xlsx), Access (.mdb), Paradox (.db) ou DBase (.dbf).
  • Format Polux (.sqt/.asl).
  • Format ascii fixe (.fix/.fde).
  • Format SPSS (.sps/.sav).
  • Format Triple S (.sss).
  • Format texte avec séparateur/délimiteur à spécifier (.txt/.csv).

A noter : l’importation simultanée de plusieurs fichiers Excel est possible bien qu’en général on préfère importer les données à partir d’un fichier unique (la limitation à 65000 lignes ayant disparu).

Importation de données dans un questionnaire Ethnos existant.

Ce cas se présente notamment quand les données ont été retravaillées dans Excel (ou un autre outil). Cette importation  permet de ramener les données au format Ethnos afin de pouvoir les analyser.

L’importation de données dans un questionnaire nécessite que les données soient structurées dans l’ordre des questions du questionnaire. Si les réponses sont codées, 1 correspondra à la première ligne de réponse affichée par Ethnos dans l’onglet .P ou dans le module Paramétrage.

Si les réponses sont écrites en toutes lettres dans les données les deux fichiers devront respecter exactement la même écriture. Saint-Louis, Saint Louis et St-Louis seront considérés comme des écritures différentes. De même pour René et Rene. Oui et oui seront considérés comme des réponses identiques, la casse (majuscules/minuscules) étant ignorée, sauf si elle s’applique à des majuscules accentuées car il s’agit de caractères spéciaux : éléonore et Éléonore sont donc différents.

Les formats acceptés sont les suivants :

  • Bases de données ODBC, par exemple Excel (.xls/.xlsx), Access (.mdb) ou DBase (.dbf).
  • Format texte avec séparateur/délimiteur à spécifier (.txt/.csv).
  • Import simultané de plusieurs fichiers Excel partageant tous la même structure.

Importation des questions et réponses du questionnaire, sans données

Comme il n’y a pas de données à récupérer cette importation sera réalisée directement depuis le module de Paramétrage d’Ethnos. Cela permettra de contrôler et optimiser le questionnaire tout de suite après son importation.

L’importation des textes des questions et des réponses s’effectue au moyen du menu « Fichier » « Importer… » du module Paramétrage d’Ethnos. Les textes à importer doivent être disponibles au format texte (fichier .txt). Il s’agit d’un format standard facilement obtenu depuis une large majorité de logiciels (Word, Excel, logiciels d’enquêtes, etc.).

Chaque logiciel organise les textes des questions et des réponses d’une certaine manière dans le fichier texte. Ethnos peut importer 4 manières différentes de disposer les textes les uns par rapport aux autres. Si votre format est différent il faudra le retravailler légèrement pour le rapprocher du format disponible le plus proche (les 4 formats sont détaillés plus longuement dans la documentation d’Ethnos).

Simple ouverture d’une base de données pour la traiter, sans obligation de l’importer.

Ce procédé s’utilise lorsque la base de données externe à traiter doit s’enrichir de manière régulière et que des résultats doivent être fournis à intervalle régulier.

Dans ce cas on peut décider d’ouvrir cette base dans le module Traitement pour l’analyser directement sans l’importer d’abord au format Ethnos. En réalité la base sera tout de même convertie au format Ethnos lors de son ouverture, mais ses données pourront être réactualisées à l’ouverture suivante.

Cette ouverture « directe » dans le module Traitement est possible pour des bases de données aux formats Excel, Access, DBase et Paradox.

En pratique l’importation des données dans le module Utilitaires reste préférable à chaque fois qu’elle est possible. En effet l’importation statique de la structure Ethnos offre des possibilités d’optimisation plus intéressantes, notamment pour choisir des types de question plus adaptés, ajouter des types calculés, définir des branchements et nettoyer les données en conséquence, etc.

Enfin une structure Ethnos optimisée pèse beaucoup moins qu’un fichier base de données et cela accélère d’autant les temps de calculs lorsque le nombre de répondants devient très important.

You may also like...