Démarrer un rapport dans Ethnos

Print Friendly

Shutterstock_79833379_150x150En général les résultats obtenus dans le module Traitement d’Ethnos sont présentés sous la forme de rapports qui incluent la présentation de l’enquête, les résultats pertinents et les enseignements qui peuvent en être tirés. Ces rapports sont d’abord mis en page dans Ethnos avant d’être exportés sous un format de fichier standard que tout le monde peut afficher : pdf, Ms PowerPoint, html.

Voyons ensemble comment démarrer facilement la mise en page d’un rapport dans Ethnos :

  • En choisissant le masque de présentation du rapport,
  • En insérant du contenu sur chaque page de ce rapport : textes, résultats, images, etc.

Le choix d’une présentation générale pour l’ensemble du rapportIl vaut mieux choisir le masque de présentation du rapport avant de le remplir de textes et de tableaux ou graphiques. En effet les textes libres, les tableaux de résultats et les graphiques sont normalement adaptés pour conserver au rapport une dimension harmonieuse :

  • Les couleurs utilisées pour les couleurs de fond des tableaux ou pour les textes doivent de préférence correspondre ou aux couleurs du masque de présentation choisi pour le rapport. On conseille d’éviter la multiplication des couleurs : 2 ou 3 couleurs doivent suffire pour obtenir un rendu qui puisse faire professionnel. Cette règle ne concerne pas les graphiques pour lesquels des couleurs plus nombreuses sont utilisées, mais la palette de couleur sera tout de même cohérente avec le masque (couleurs flashy ou pastels, etc.).
  • Les graphiques choisis pour illustrer un résultat peuvent dépendre de la place disponible pour afficher ceux-ci, et notamment du format portrait ou paysage de la page. Il faut savoir qu’une grande majorité de rapports sont mis en page au format paysage, qui est mieux adapté pour une projection sur un mur (ou sur un grand écran) lors d’une réunion ou présentation des résultats.

Le choix du masque de présentation s’effectue au moyen de l’outil « Thème » de la barre de raccourcis « Rapport ».
E6A_RapportChoixMasqueL’outil propose la page de garde des différents modèles fournis avec Ethnos. Une fois un modèle choisi les autres pages sont disponibles et peuvent être choisies pour habiller la page courante : page standard d’affichage des résultats, page intercalaire pour afficher le titre d’une partie du rapport, etc.
E6A_RapportChoixMasquePageDe nombreux modèles proposent une version sans marge (imprimée jusqu’au bord de page) ou avec marge (plus pratique si vous imprimez le rapport pour le présenter).Une fois fixés sur le modèle de présentation, il n’y a plus qu’à remplir les pages.Les objets affichés dans une page de rapportSur chaque page du rapport il est possible d’insérer :
EA6_RapportInsererObjet

  • Des images : le logo d’une entreprise, l’habillage graphique du rapport (bordures de page), des visuels complémentaires pour illustrer les thèmes de l’enquête.
  • Des textes : les titres de page, les titres de bas de page, les noms des tris ou des thèmes de l’enquête, des paragraphes d’explication de l’enquête dans l’introduction, de commentaires dans la conclusion, etc.
  • Des tris : les tableaux ou graphiques créés dans le même module Traitement d’Ethnos pour présenter le plus clairement possible les calculs obtenus.
  • Des légendes : l’objet légende permet d’afficher la légende d’un tri toute seule sans te graphique du tri. Cela permet par exemple d’afficher la légende une seule fois en haut d’une page qui contient plusieurs graphiques similaires, sans devoir répéter la légende sur chaque graphique.
  • Des formes de dessin : rectangles, carrés, ronds, ovales, rectangles à bords arrondis, etc. qui servent à compléter la présentation. Ainsi un trait ou plus souvent un rectangle peu épais est utilisé pour séparer une page en 2, 3 ou 4 zones de résultats (chacune avec son titre).
  • Des symboles pour moderniser la présentation et la rendre plus professionnelle. Il pourra s’agir de numéros, de flèches, de zones stylisées dans lesquelles écrire un chiffre clé du rapport, etc.
    E6A_RapportChoixSymbole
  • Des textes riches, une zone de texte autorisant des polices différentes dans le même encadré de texte. Cette fonction est moins utilisée de nos jours suite à l’amélioration des cadres de textes standard mais aussi parce qu’elle ne gère pas les fonctions (@DATE, @PAGE, etc.) est s’exporte sous la forme d’une image dans Ms PowerPoint.
  • Des groupes qui réunissent d’autres objets de la page, par exemple un titre et deux tris. Ce regroupement de textes et de tris présente deux avantages. Tout d’abord les éléments sont automatiquement alignés et placés les uns à la suite des autres une fois qu’ils sont insérés dans le groupe. Cela évite la série de manipulation nécessaire à obtenir le même résultat compact avec des alignements soignés en l’absence du regroupement. Ensuite le groupe est plus simple à sélectionner, déplacer, aligner avec d’autres objets que l’ensemble de ses éléments constitutifs s’ils n’étaient pas regroupés. Il s’agit d’une fonction très pratique pour les pages de rapport sur lesquelles on veut présenter un grand nombre de petits tris séparés de temps en temps par des textes.

Justement une fois le modèle de page choisi et du contenu inséré sur les pages du rapport le travail n’est pas tout à fait terminé. Pour obtenir un résultat propre il reste à soigner les finitions : vérifier les alignements, voire les coordonnées de chaque objet sur la page pour assurer l’homogénéité de la présentation entre chaque page.
A la semaine prochaine !

You may also like...