Classer les lignes ou les colonnes d’un tableau ou d’un graphique

Print Friendly

Classer les lignes et colonnes de vos tableaux et graphiquesPar défaut Ethnos affiche les résultats dans l’ordre dans lequel ils ont été saisis. Ce classement peut ensuite être modifié au cas par cas ou globalement sur de nombreux tris, si vous le jugez pertinent.

Le classement par défaut dans Ethnos est pour une question qualitative (choix dans une liste) l’ordre des réponses saisies à la création du questionnaire dans le module Paramétrage.

Les questions numériques ou calculées tranchées sont affichées dans l’ordre croissant de leurs tranches de valeurs, comme si il s’agissait de questions qualitatives. Ce qui est bien le but du tranchage.

Pour les questions de type Texte (questions ouvertes) l’ordre est alors celui du fichier des données collectées. La réponse du premier individu saisi est affichée, puis celle du deuxième (si elle est différente), et ainsi de suite.

Quand est-il pertinent de modifier cet ordre, et comment y parvenir ?

Quand conserver le classement par défaut d’Ethnos ?
La plupart du temps, rassurez-vous 😉

Le classement dans l’ordre des réponses saisies est appliqué par défaut car il est le mieux adapté à la majorité des questions que l’on trouve dans les questionnaires. La modification du classement concerne donc une minorité de cas.

Quelles sont les questions pour lesquelles il est déconseillé de modifier le classement ?
Il va s’agir par exemple :

  • Des questions en échelle (satisfaction, accord, importance, etc.).
  • De questions dont les réponses suivent un ordre logique (tranches d’âge, niveaux).
  • De questions dates ou heures.

Une question en échelle est une question qui propose une liste de réponses graduées d’un extrême à l’autre. Voilà par exemple une échelle de satisfaction courante : « Très satisfait », « Satisfait », « Peu satisfait » et « Pas du tout satisfait ».

Il est important de conserver l’ordre de ces 4 réponses, afin de pouvoir évaluer facilement d’un simple coup d’œil sur le graphique des résultats la proportion globale de satisfaits et d’insatisfaits.

De plus quand cette échelle est utilisée on la retrouve sur de nombreuses autres questions. Conserver toujours le même ordre d’affichage est alors indispensable pour pouvoir comparer les résultats de ces questions aux réponses identiques.

En dehors de quelques questions qualitatives, souvent à choix multiple, le classement des lignes ou colonnes d’un tri va plus souvent concerner les questions (lignes d’un tri multiple par exemple) que les modalités des réponses (colonnes d’un tri multiple, pour conserver le même exemple).

Comment demander un classement automatique différent du tri ?

La fonction de classement des lignes et des colonnes se trouve dans le menu « Affichage » du traitement quand vous visualisez le tri concerné. Un clic-droit sur le tableau ou le graphique donne également accès aux fonctions de « Classement… ».

Le classement le plus courant est un classement en fonction des valeurs croissantes ou décroissantes d’une ligne ou d’une colonne au choix. Dans le cas d’un tri multiple qualitatif portant sur des échelles de satisfaction, on classe souvent les lignes (questions) dans l’ordre décroissant des valeurs de la colonne 1 (réponse très satisfait). Le graphique ainsi obtenu met clairement en évidence les questions pour lesquelles les répondants sont satisfaits ou non.

Un classement sur la colonne total reviendra à classer sur le nombre de répondants à chaque question. En revanche sur un tri croisé pondéré 1xN scoré (un tri classique malgré son nom barbare) le classement sur la colonne total revient à classer sur la valeur moyenne de chaque ligne.

Les lignes sont classées d’après les valeurs des colonnes, et réciproquement les colonnes sont classées d’après les valeurs des lignes (il faut changer d’onglet dans la fenêtre de personnalisation du classement).

Un classement peut être appliqué aux lignes alors qu’un autre classement est appliqué aux colonnes.

Il est possible d’ignorer certaines lignes ou colonnes lors du classement. Ces exceptions seront affichées après les lignes ou colonnes prises en compte dans le classement.

Par défaut la ligne ou la colonne « Total » sont ignorées par le classement mais il est possible de forcer leur inclusion.

Aller plus loin avec le classement selon un autre tri  

Dans certains cas simples les règles de classement standard peuvent être répétées sur plusieurs tris afin qu’ils soient tous classés de la même manière. Il existe une solution plus puissante qui consiste à demander à ce qu’un tri suive le classement d’un autre tri.

Si le classement du tri suivi est modifié (à cause des données ou suite à un changement d’option) alors le classement du tri suiveur est modifié automatiquement en conséquence à son prochain calcul.

Cette fonctionnalité est souvent utilisée lorsque le rapport-type que l’on crée dans Ethnos sert à générer plusieurs rapports, via l’éclatement par exemple (1 rapport par sous-population).

De plus le choix de suivre les lignes ou les colonnes pour classer les lignes permet de suivre le classement d’un tri qui s’affiche avec les lignes et colonnes inversées par rapport au tri suiveur. C’est le cas par exemple si un tri croisé avec la question A en colonne veut suivre l’ordre des réponses du tri à plat de la question A (où les réponses sont affichées en ligne).

Comment classer un tri de manière complètement arbitraire ?

Ce cas de figure reste rare mais il est tout de même possible de classer un tableau ou un graphique dans un ordre qui ne répond à aucun des critères logiques vus plus haut.

Une première solution rapide pour classer des modalités de réponses est de créer un regroupement de ces modalités. Dans ce cas chaque nouveau groupe créé correspond à une modalité existante, dont il reprend le nom, et il suffit de créer les groupes dans l’ordre d’affichage souhaité au final.

Une autre solution guère plus longue consiste à créer un premier tri affichant les lignes (ou colonnes) dans l’ordre que l’on souhaite suivre. En général on utilise pour cela le tri tableau composé qui permet justement de créer un tableau directement dans Ethnos. Après avoir indiqué le nombre de ligne et de colonne, ainsi que leurs libellés, on saisira un chiffre dans l’une des colonnes pour que le tri ne soit pas vide.
Il suffit ensuite de faire suivre le classement du tri à classer sur celui du tri tableau composé.

 

Du fait de sa richesse fonctionnelle Ethnos permet de classer les lignes ou colonnes de ses tris au moyen d’autres méthodes. On pense par exemple à l’utilisation de formules calculées, ou encore à la juxtaposition de tris affichant une partie des lignes et colonnes. Ces solutions sont rarement plus rapides à mettre en place mais le principal est que vous obteniez le résultat souhaité avec une méthode qui vous convienne !

You may also like...