Segmentez vos clients

DOSSIER

Segmenter vos clients

  • Comment segmenter ses clients ?
  • Une exploitation pas toujours évidente
  • Illustration pratique : La segmentation des clients de la société MAGOTTEAUX

Edito

Ne rêvez plus…

by Gérard DANAGUEZIAN
gdanaguezian@ethnosoft.com

Gerard_Danaguezian-1

Dans l’univers des études marketing, la technologie a rattrapé nos rêves.

On pouvait, il y a quelques années encore, s’interroger sur la faisabilité de telle ou telle approche ou analyse. Aujourd’hui, tout semble possible.

Ainsi, après le CAWI qui tend aujourd’hui à se sophistiquer au point de substituer petit-à-petit au CATI (même sur les plateaux d’appel), après les systèmes capables de générer automatiquement des rapports d’études impeccables avec les analyses statistiques les plus avancées, on voit se profiler le Web-Reporting. Et là, la technologie arrive même à devancer les besoins de beaucoup d’hommes d’études qui n’avaient tout simplement pas encore envisagé ces nouvelles perspectives.

De quoi s’agit-il ? De la possibilité d’accéder ou de laisser accéder qui vous voulez, n’importe quand et n’importe où, à des résultats d’études actualisés et remis en forme à chaque consultation.

Une révolution d’annonce. Et il ne s’agit pas seulement de ne plus imprimer des rapports de 150 pages qui finiront dans un placard. Non, il s’agit plutôt de donner l’accès aux analyses aux véritables utilisateurs finaux des résultats de la recherche marketing, à ceux qui sont censés transformer les constatations en actions concrètes sur le terrain. Les baromètres et tableaux de bord vont peut-être devenir ainsi un peu plus concrets et utilisables. Il s’agit aussi de donner des résultats à la carte, accessibles par menus plutôt qu’en feuilletant des gros rapports qui ne pourront jamais décliner toutes les combinaisons possibles.

Cela va changer pas mal d’habitudes. On va peut-être même demander désormais aux instituts de donner un accès aux résultats au cours du processus d’enquête.
Mais comme les cordonniers sont toujours les plus mal chaussés…

Bonne lecture !

AUCUN COMMENTAIRE