Rencontre avec Hélène Lepetit

Interview

Directrice associée et Co-fondatrice de l’Institut des Mamans

helene-lepetit-01-br

Survey-Magazine : Marie-Claire a pris une participation dans l’Institut des Mamans. Dans quel contexte s’est fait ce rapprochement ?

Hélène Lepetit :La prise de participation minoritaire du Groupe Marie Claire dans le capital de l’Institut des Mamans est un projet qui a beaucoup de sens pour les deux parties :
Pour l’Institut des Mamans, ce rapprochement nous permet d’accélérer notre développement, notamment à l’international, en nous adossant à une structure plus importante, un acteur aux marques médias reconnues et historiques notamment sur notre cible d’expertise ;
Pour le Groupe Marie Claire, qui détient notamment le site et magazine leader magicmaman.com, cette prise de participation permet d’étendre l’expertise sur son pôle parental en proposant d’aller de l’étude jusqu’à l’optimisation et la mise en place de dispositifs média.
Enfin, l’évolution des (nouvelles) technologies offre de formidables opportunités de développer de nouveaux services, nouvelles méthodologies au carrefour des études et de la communication ; l’objectif de ce rapprochement est aussi de nous permettre de développer une offre pionnière, capitalisant sur cette (r)évolution. ..
Au final, ce sont bien sûr nos annonceurs baby, kids et familles qui vont pouvoir bénéficier d’une expertise complémentaire étendue pour développer des stratégies de marque, d’identité et de communication porteuses !

Quelles sont les spécificités et l’approche de l’Institut des Mamans ?

Hélène Lepetit : L’Institut des Mamans est un institut d’études et de conseil spécialiste de la cible des familles, collaborant aujourd’hui avec de nombreuses marques internationales. C’est aussi un L’IDM est « digital native » : internet fait partie de notre ADN ; depuis notre création, nous utilisons particulièrement internet pour optimiser nos méthodologies d’études, pour être toujours « au plus près » de la cible, et « au plus juste » : notre positionnement depuis 15 ans !

Comment appréhendez-vous le Big Data ? Quels sont vos projets en cours et types d’applications en lien ?

Hélène Lepetit :Nous mettons l’accent sur le social listening, l’écoute du web et des réseaux sociaux, offre des opportunités exceptionnelles ; il permet de collecter, traiter et analyser des données spontanées, émanant de milliers d’internautes, partout dans le monde… Il donne accès à une qualité et une quantité d’information inégalée ; il permet de réaliser des études internationales rapidement et économiquement… A notre sens, le social listening est une révolution dans le monde des études, au moins égale à l’arrivée du web au siècle dernier ! Et pour ces nouveaux projets que nous menons, le logiciel EthnosData de Soft Concept est un partenaire particulièrement précieux. D’une part, il nous offre des solutions extrêmement performantes, tant pour écouter le web, que pour traiter et analyser les données recueillies. D’autre part, l’agilité de l’éditeur pour faire évoluer ses solutions en fonction de nos besoins est exceptionnelle. Elle nous a permis d’offrir à nos clients des études innovantes, et particulièrement riches.

AUCUN COMMENTAIRE