Tests paramétriques de comparaisons d’échantillons

Tests paramétriques de comparaisons d’échantillons

Ces tests permettent de comparer des résultats obtenus pour une variable, sur deux groupes d’observations, en vue de déterminer si ces résultats sont significativement différents d’un groupe à l’autre. Il peut s’agir, par exemple, d’un test de deux packagings ou de deux messages publicitaires, en vue d’évaluer la version la plus appréciée par les personnes interrogées. Les tests paramétriques de comparaison les plus fréquents sont les tests de différence entre deux moyennes ou entre deux pourcentages. Le premier s’applique sur des variables numériques. Il peut porter sur des échantillons indépendants ou appariés. A titre d’exemple, si on fait goûter une boisson à un groupe de femmes et à un groupe d’hommes pour voir s’il y a une différence d’appréciation selon le sexe, on réalise là un test sur des échantillons indépendants. En revanche, si on fait goûter deux boissons différentes à un même groupe d’individus, pour voir s’il y a une préférence significative pour l’une des deux, il s’agit d’une mesure sur des échantillons appariés. Dans le premier cas, le test compare la moyenne pour le 1er et pour le 2ème groupe puis cherche à évaluer si cette différence est significativement différente de 0. Si tel est le cas, on peut considérer que les hommes n’apprécient pas la boisson de la même manière que les femmes. Pour savoir quel groupe l’apprécie le plus, il n’est pas forcément besoin de choisir que le test se fasse de manière unilatérale puisqu’il suffit de jeter un coup d’oeil sur les moyennes. Dans le deuxième cas, le test consiste à calculer les différences entre les 2 notes données par chaque individu aux produits testés. Ensuite le test calcule la moyenne de ces différences puis essaie de voir si cette moyenne est significativement différente de 0. Si tel est le cas, on peut conclure que les produits sont notés de manière différente. Là aussi, l’appréciation du meilleur produit peut se faire par l’examen de la moyenne de chacun des deux ou alors, en demandant au départ un test unilatéral. Le test de comparaison de deux pourcentages est également extrêmement utile pour évaluer la différence entre deux échantillons pour une modalité de réponse donnée (ou un regroupement de modalités). Ainsi, une enseigne de distribution peut comparer la proportion de clients satisfaits dans deux de ses magasins pour savoir si cette différence est significative.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE