Tests non paramétriques de comparaisons d’échantillons

Tests non paramétriques de comparaisons d’échantillons

Ces tests ont les mêmes objectifs que leurs homologues paramétriques, en étant applicables dans le cas général. Le test U de Mann-Whitney s’apparente au test de comparaison des moyennes sur deux échantillons indépendants. Comme ce dernier, il s’applique essentiellement sur une variable numérique(ou qualitative ordinale). Le test des rangs signés de Wilcoxon s’apparente également au test de comparaison des moyennes mais, cette fois, sur des échantillons appariés. Là aussi, les deux variables à tester doivent être numériques (ou assimilées). Ces tests effectuent des classements des réponses et font intervenir dans leurs calculs, le rang associé. Ainsi le test de Mann-Whitney commence par mettre ensemble les réponses des 2 groupes X et Y et à les classer. Le calcul porte ensuite sur le nombre de fois où un individu du groupe X précède un individu du groupe Y. La somme de ces éléments permet d’obtenir la valeur du test à comparer à la valeur critique dans la table de Mann-Whitney. Il existe un autre test non paramétrique permettant de comparer plus de 2 échantillons et qui est en fait la généralisation du test de Mann-Whitney. Il s’agit du test de Kruskal-Wallis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here