Inégalité de Bienaymé-Tchebychev

Inégalité de Bienaymé-Tchebychev

Dans le domaine des probabilités, l’inégalité de Bienaymé-Tchebychev démontre qu’une variable aléatoire admettra « presque sûrement » une valeur proche de son espérance. Ce résultat se rapporte à des cas très divers, nécessitant la connaissance de peu de propriétés (seules l’espérance et la variance doivent être connues), et rend possible la démonstration de la loi faible des grands nombres. Ce théorème porte le nom des mathématiciens Irénée-Jules Bienaymé et Pafnouti Tchebychev qui furent les premiers à le formuler.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here