Les consommateurs sont réticents à partager leurs données de géolocalisation

    En bref :

  • Les consommateurs sont prêts à partager des données sur qui ils sont, mais sont moins enclins à partager des données sur où ils se trouvent, selon les recherches de la Advertising Research Foundation (ARF).
      L’étude indique que la plupart des consommateurs aux États-Unis accepterait de partager des informations qui concernent leur sexe, leur appartenance ethnique (91%) et leur orientation sexuelle (82%). Ils semblent toutefois être réticents à partager des données qui peuvent les identifier ou les localiser de façon individuelle – même avec la promesse d’une meilleure personnalisation du contenu.

      Il en est de même en ce qui concerne leur numéro de sécurité sociale (91% ne le feront pas) ou leur adresse à domicile (57%) ou au travail (67%).

      Scott McDonald, président et chef de la direction de l’ARF, déclare : « A la lumière des révélations récentes, nous devons prendre du recul et comprendre ce que les Américains pensent de la conservation et de l’utilisation de leurs données personnelles et comportementales. Cette enquête invite toutes les entreprises à agir. Nous devons respecter le droit à la vie privée et communiquer clairement sur la façon dont les données sont collectées puis utilisées ».

      Ces résultats sont issus d’une enquête mobile menée par l’ARF auprès de 1 223 adultes de 18 ans et plus, répartis selon l’âge, le sexe et la région du 1er au 3 juin de cette année.

  • AUCUN COMMENTAIRE