Le géomarketing complète les études marketing

géomarketing-asterop-market-research
géomarketing-asterop-surveymag

Interview

Dominique Saubion, Directrice conseil de Asterop

Survey-Magazine : Quelle est la valeur ajoutée du géomarketing pour la connaissance client ?

Dominique Saubion :Le géomarketing apporte une vision locale du comportement des clients. En effet selon l’endroit où ils vivent, l’équipement dont ils disposent (administration, éducation, emplois, commerces, transports) les clients n’agissent pas de la même manière. La densité de population a un impact sur la mobilité des individus tant sur le moyen de transport utilisé que sur le temps consacré aux déplacements. La sollicitation d’offres commerciales ou de services auxquelles le client est exposé a également un impact. Dans ces conditions le comportement d’achat de produits ou services peut différer fortement d’un lieu à l’autre, en termes de fréquence de visites, de ticket moyen, de service proposé.

Pourquoi le marketing devrait combiner résultats d’études et données de localisation ?

Les résultats d’études permettent d’avoir des informations sur les comportements en fonction de critères de profil socio-démographiques, ils permettent de définir une ou plusieurs cibles marketing. Il s’agit cependant d’une vision globale, il convient ensuite de savoir où se situent ces cibles pour définir des plans d’action opérationnels pertinents en termes de :

  • Communication (ciblage d’imprimés sans adresse),
  • Concepts magasins (offre adaptée au profil de la zone de chalandise),
  • Stratégie de prix,
  • Stratégie commerciale (quelle performance actuelle, quel profil de mes clients actuels vs la cible, quels objectifs de développement dois-je définir…).

Quelles sont les dernières évolutions en matière de géomarketing (outils, méthodologies, nouvelles technologies…) ?

Les outils géomarketing s’adaptent de plus en plus aux besoins des clients. Les solutions géomarketing nomades répondent par exemple aux attentes en termes de mobilité des clients. Les outils web s’utilisent indifféremment sur tablette, smartphone ou ordinateur portable. Ils permettent d’accéder simplement aux informations clés décrivant la zone de chalandise théorique depuis un point de départ identifié via le GPS du téléphone ou de la tablette par exemple, et de visualiser les différents types de clients localisés sur cette zone. Les outils géomarketing permettent de géo-localiser des volumes très importants de clients et permettent de croiser ces données avec des informations d’environnement apportant un éclairage précis sur la performance du réseau étudié.

Pouvez-vous nous citer un exemple de recours au géomarketing pour améliorer sa connaissance clients ?

Certains de nos clients utilisent le géomarketing pour affiner leur segmentation clients basée sur le comportement d’achat dans le réseau en cherchant à identifier les critères environnementaux les plus corrélés à tel ou tel type de clients. Cette approche permet de mieux savoir localiser ses profils et donc d’être capable d’identifier précisément les zones où retrouver le plus souvent les profils identifiés comme prioritaires.

AUCUN COMMENTAIRE