SM-couverture-2013DOSSIER

Après le CAWI, le CAMI

Nous annoncions dans Survey-Magazine, dès le début des années 2000 et de manière plus affirmée, à partir de 2005, l’inéluctable changement de paradigme dans l’univers des technologies d’enquêtes et de collecte de données avec l’avènement annoncé des enquêtes web ou CAWI(Computer Assisted Web Interviews). Dans notre dossier « La révolution des enquêtes en ligne » publié en 2005, nous nous sommes sentis obligés, pour convaincre du caractère bien réel des transformations en cours, de décortiquer le processus d’adoption des enquêtes en ligne et de comparer la fiabilité du CAWI avec celle des autres méthodes (notamment le CATI). Il faut dire qu’à l’époque, les enquêtes web étaient loin de faire l’unanimité. Beaucoup de professionnels les rejetaient ou s’en méfiaient, affirmant qu’elles ne pouvaient être représentatives et qu’elles étaient entachées de défauts structurels rédhibitoires qui devaient les cantonner à des applications spécifiques et complémentaires aux études classiques menées généralement par téléphone ou en face à face. On sait ce qu’il s’est passé depuis : En très peu de temps, le CAWI s’est imposé sur tous les marchés, balayant les méthodes classiques sur son passage et obligeant même les plus récalcitrants à adopter cette nouvelle méthode.

Aujourd’hui, tout porte à croire que nous sommes à l’aube d’une nouvelle révolution, d’encore plus grande ampleur, avec l’avènement annoncé des enquêtes mobiles sur tablettes et smartphones. La déferlante des appareils mobiles et les avantages évidents et distinctifs qu’ils offrent pour le recueil instantané de données « enrichies » (à la fois en termes de process et de nature des insights collectés) permettent d’envisager de nombreuses applications d’études avec des contenus, des objectifs et des modes opératoires nouveaux. La baisse continuelle du prix des matériels associée à une augmentation permanente des possibilités et des performances rendent les technologies mobiles particulièrement séduisantes.

C’est pour cela que la problématique de beaucoup de professionnels des études n’est plus de s’interroger aujourd’hui sur l’opportunité d’avoir recours à l’enquête mobile mais plutôt de connaître les techniques de mise en oeuvre et d’imaginer les processus pour une utilisation concrète du CAMI (Computer Assisted Mobile Interviews), à travers un réseau d’enquêteurs équipés ou en sollicitant directement des répondants, des consommateurs ou des panélistes sur leurs propres matériels. Contrairement à ce que nous avions fait dans notre dossier CAWI il y a quelques années, nous ne prendrons donc pas la peine dans ce dossier sur les enquêtes mobiles de chercher à prouver l’imminence du CAMI, tellement celle-ci semble évidente. Nous allons plutôt nous concentrer sur les aspects concrets de cette nouvelle technologie, en montrant ce qui existe déjà en termes d’applicatifs, ce qui peut être fait en substitution ou en prolongement des méthodes classiques et comment le faire concrètement et tout de suite.


Contenu du dossier :

avantages-enquete-mobile
Les avantages distinctifs de l’enquête mobile
types-enquetes-mobiles
Les types d’enquêtes mobiles
phases-enquete-mobile
Les 4 phases de l’enquête mobile
guide-esomar-enquetes-mobiles
Enquêtes mobiles : Guide Esomar des bonnes pratiques

AUCUN COMMENTAIRE