La presse britannique surfe sur l’économie comportementale

loupe analyse tableaux, graphiques et courbes statistiques

The Sunday Times, The Times et The Sun viennent d’annoncer la création de News IQ UK, une plate-forme qui a pour but de recueillir des données centrées sur les préférences,
les opinions ainsi que les émotions véhiculées par les lecteurs afin d’aider les marques et annonceurs dans leurs efforts marketing pour cibler et adresser les campagnes.
En la matière, le professeur Paul Dolan de la London School of Economics a montré que les personnes, qui avaient lu un contenu émotionnellement « excitant » (qu’il soit positif ou
négatif) et qui avaient ensuite interagi avec une publicité vidéo, étaient 45 % plus susceptibles de visionner la pub dans son intégralité que les personnes qui avaient été exposées à un contenu émotionnel « non excitant ». Il en serait de même pour les
contenus jugés comme « agréables » par les internautes. Ben Walmsley chez News IQ UK explique dans une interview que le corps se prépare à réagir lorsque l’on vit une émotion
forte. Ce déclencheur créerait un lien entre un contenu émotionnellement puissant et un engagement publicitaire accru.

AUCUN COMMENTAIRE