Ipsos enregistre une belle performance

Le chiffre d’affaires de l’institut a augmenté de 1,9%, par rapport à la même période en 2015, pour culminer à 386,9 millions d’euros. Cette progression s’explique par une croissance organique soutenue de 3,7% qui mérite d’être soulignée car concerne toutes les régions (pays développés et émergents). Dans le détail, Ipsos se divise en plusieurs métiers pour lesquels les résultats sont moins homogènes. Ipsos Connect et Ipsos Public Affairs sont proches de l’équilibre. L’activité d’Ipsos Loyalty, qui a considérablement modifié son offre ces dernières années, se renforce en comparaison aux années précédentes. Enfin, Ipsos Marketing représente toujours près de la moitié de l’activité de l’institut sur certains marchés. Afin de maintenir ce cap, l’entité mise sur de nouvelles offres et services décidés dans le programme New Way qui vise à simplifier l’offre.

    Quelles perspectives pour 2016 ? Le consensus général s’accorde sur une croissance à long terme et plutôt faible, malgré une consommation des ménages rassurante en Chine, aux Etats-Unis et en France (!). Selon le marché des études, le temps nécessaire pour faire évoluer l’offre serait la principale raison des difficultés à renouer avec une croissance durable et profitable pour les acteurs.
    De son côté, Ipsos mise sur le potentiel de croissance en provenance de ses nouveaux services qui représenteraient déjà près de 11% du revenu total de l’institut (9,6 % durant l’exercice précédent). Croissance organique, maintien du taux de marge opérationnelle et génération d’excédent de trésorerie permettront à Ipsos de poursuivre vers la voie du désendettement. L’institut aspire même à des opportunités d’acquisitions ciblées. Prochaine étape : la Journée Investisseurs 2016 le 15 juin 2016 à Londres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here