EthnosLab : Une plate-forme révolutionnaire

Ne lisez pas ce qui suit si votre entreprise fait partie des géants du web !

Pour tous les autres, vous découvrirez peut-être le moyen d’économiser des mois ou des années d’effort

La data est la matière première de nos décisions. Son abondance offre d’immenses opportunités et les nouvelles techniques d’analyse de données et d’Intelligence Artificielle ouvrent des perspectives infinies.
Mais qui en profite vraiment à part les GAFAM et autres BATX ?
Qui sait collecter rapidement les masses de datas utiles et leur appliquer des analyses puissantes permettant d’en extraire des informations pertinentes et enrichies ?
C’est dans l’objectif de permettre au plus grand nombre d’accéder effectivement aux technologies de data les plus avancées, que Soft Concept, éditeur leader d’outils de collecte et d’analyse de données, vient de lancer une plate-forme d’un nouveau genre, baptisée EthnosLab.

EthnosLab est une plate-forme accessible en mode SaaS, sur abonnement.
Sa finalité est de permettre à des utilisateurs non spécialisés de construire des tableaux de bord dynamiques et des reportings d’analyse de données, puis de les partager avec les collaborateurs ou personnes de leur choix.
Présenté ainsi, on a l’impression d’être en terrain connu. Pourtant, EthnosLab n’a rien à voir avec ce que vous avez déjà vu. Jugez-en plutôt.

Des widgets d’accès aux datas

EthnosLab offre au démarrage un écran vide, avec la possibilité d’y ajouter des widgets. L’utilisateur a le choix parmi une trentaine de widgets permettant d’intrégrer dans le tableau de bord en cours, un lien dynamique vers des données de multiples sources. Le mot dynamique est ici essentiel puisqu’il ne s’agit pas de récupérer des éléments une seule fois mais de se connecter à la source de données de son choix, et d’obtenir à partir de ce moment, des éléments constamment mis à jour dans le tableau de bord.

Les principaux types de données accessibles sont les suivants :

  • Social data : l’utilisateur peut relever les citations de sa marque ou des mots-clés qui l’intéressent sur les principaux medias sociaux : Twitter, Facebook, Instagram…
  • Web data : il est possible d’identifier et de suivre les articles concernant une thématique particulière (Google News), de récupérer des données de météo pour différentes localisations (afin de les croiser avec des données de vente par exemple), de suivre l’évolution des données boursières pour des valeurs spécifiées…
  • Web analytics : EthnosLab permet d’intégrer dans ses tableaux de bord des données de suivi du nombre de recherche Google sur des mots-clés (Google Trends). Il est également possible d’intégrer des mesures bien spécifiques en provenance d’un compte Google Analytics, pour donner ces statistiques actualisées à des personnes qui ne disposent pas d’accès à l’ensemble du compte Analytics (managers, chefs de produits…)
  • Web capture : l’utilisateur peut paramétrer la récupération régulière des données présentes sur un site donné. Il a ainsi la possibilité de récupérer les caractéristiques des produits proposés sur des sites concurrents, pour suivre, par exemple, les évolutions de prix. Ce widget s’applique également aux forums, sites de presse et autres sources structurées de données disponibles sur le web.
  • Enterprise data : EthnosLab permet de se connecter à des bases de données SQL pour récupérer des données d’activité. L’objectif peut être le suivi, le croisement avec d’autres types de données ou l’analyse avec les outils statistiques, SIG ou IA de la plate-forme.
  • File data : Beaucoup d’utilisateurs disposent de données dans des tableaux Excel, des fichiers TXT ou CSV récupérés de leurs outils centraux (CRM, ERP…). EthnosLab peut charger ces données pour leur appliquer des traitements statistiques avancés, les intégrer dans des processus de machine learning, les représenter dans des formats cartographiques ou graphiques et inclure les résultats dans des tableaux de bord et systèmes de web-reporting.
  • Survey data : Les données issues d’enquêtes restent indispensables dans beaucoup de contextes, malgré la multiplication des autres sources de données. La plate-forme prend en charge directement les fichiers Ethnos, Net-Survey, Triple S ou SPSS pour les croiser notamment avec les autres data sources.
  • Open data : le mouvement de libération des données publiques a abouti à la mise à disposition de masses croissantes de data hautement utiles aux entreprises. EthnosLab permet de se connecter à toutes les sources d’Open Data et facilite la récupération automatique des données pour compléter et enrichir ses données internes par exemple.

EthnosLab permet donc de réunir dans un même espace, des données de provenances diverses. Chaque source de données se place dans un bloc à l’écran.

Des Widgets de traitement

Les blocs de data ci-dessus intègrent chacun des outils avancés accessibles à travers des Wizards intelligents (détaillés plus loin) qui permettront d’agir à l’intérieur du bloc de données.

Mais la plate-forme permet également à ses utilisateurs d’ajouter des Widgets spécifiques d’analyse qui viendront enrichir le tableau de bord de manière indépendante, même s’ils basent leurs opérations sur un ou plusieurs blocs de données. Ces widgets d’analyse permettent de réaliser les opérations suivantes :

  • Tris simples : l’utilisateur peut appliquer des tris à plat, croisés, multiples ou pondérés aux variables contenues dans ses sources de données. Il est possible de croiser des données de plusieurs sources de données, sur la base d’un critère commun (index, code produit, date…)
  • Régressions : La plate-forme propose tous types de régressions (simple, multiple, polynomiale…) sur les différentes sources de données.
  • Analyses multi-dimensionnelles : Ces méthodes sont maintenant largement utilisées dans les algorithmes d’IA. EthnosLab permet d’appliquer des typologies (K-Means) et de faire des analyses factorielles (ACP, AFC…) sur vos différentes données internes (un fichier client par exemple) ou externes (données web).
  • Arbres de décision : Cet outil permet de transformer rapidement un tableau de données de n’importe quelle origine, en arbre de décision permettant d’identifier les critères amenant à un profil de résultat donné. EthnosLab représente l’arbre dans son widget et peut affiner les calculs selon les nouvelles données disponibles.
  • Analyse de satisfaction : Si certaines données comportent des niveaux de satisfaction des clients (ou collaborateurs), un widget d’analyse spécifique permet de modéliser l’importance des facteurs dans la satisfaction globale. Le résultat est un mapping qui croise l’importance calculée par la satisfaction recueillie. La plate-forme propose pour cela les deux méthodes les plus usuelles : Satimix et Tétraclasse.

Des wizards intelligents

Comme nous l’avons évoqué plus haut, chaque widget de data peut faire l’objet de traitements directs. EthnosLab propose pour cela une fonction « baguette magique » qui propose les traitements les plus adaptés selon le contenu des données concernées.
Bien entendu, toutes les fonctions, même celles qui ne sont pas proposées par la détection automatique, restent accessibles sur demande.

La normalisation des adresses

En cas d’identification de champs d’adresse dans le fichier à traiter, EthnosLab propose une fonction de vérification, qui est en mesure d’interroger directement la Base d’Adresses Nationale Ouverte (BANO) pour enrichir le fichier avec les adresses normalisées. Le système peut ramener automatiquement les coordonnées GPS exactes de chaque adresse.
Cette fonctionnalité permet donc, en quelques minutes, de nettoyer n’importe quel fichier d’adresse (base clients ou contacts…) et d’être en mesure de représenter l’information sur une carte.

La représentation cartographique

EthnosLab intègre plusieurs wizards permettant de transformer en un clic un fichier de données en cartographie Google Maps. Chaque donnée peut être épinglée sur la carte avec une étiquette reprenant ses autres caractéristiques. Il est également possible de choisir une représentation de type heatmap (carte thermique) pour visualiser rapidement une zone de chalandise, la fréquence d’incidents selon le lieu, etc.
Un wizard propose même de vous récupérer l’image street-view de chacune de vos données !

Le profiling

Ces wizards permettent d’analyser le contenu des fichiers chargés sur la plate-forme pour les décrire rapidement en donnant un résumé sur le contenu des champs : taux de remplissage, valeur la plus fréquente…
Il est possible à partir de la liste des variables ainsi affichées, de lancer des opérations sur l’une ou l’autre des variables (calculs, scoring, recodification…).
Il est également possible de pointer une variable et de demander à expliquer son contenu à partir des autres variables du fichier, ce qui provoque l’activation des fonctions statistiques et d’IA.

La Dataviz

Les wizards de représentation graphique permettent de transformer les tableaux de données en graphiques simples ou sophistiqués. La plate-forme intègre une grande variété de représentations dont les graphiques en bulle, en blocs, en entonnoir, boursiers…

Le Machine Learning

EthnosLab intègre un puissant moteur de machine learning, destiné à tous les utilisateurs et pas seulement aux datacientists. L’interface dédiée à ce module permet de charger n’importe quel set de données pour entraîner le système à prédire une valeur particulière à partir d’autres valeurs du fichier.
L’apprentissage s’effectue en quelques secondes. L’utilisateur peut évaluer le modèle ainsi obtenu avec un jeu de données de tests (une partie du fichier initial ou un autre fichier prévu à cet effet).
Avec le modèle ainsi obtenu, le système est autonome pour faire des prédictions sur toutes les nouvelles données qui lui seraient fournies. L’utilisateur peut donc glisser un nouveau fichier ou faire un lien vers une source de données dans laquelle la variable à prédire sera automatiquement complétée par EthnosLab !
Alors que les concepts de l’IA restent encore flous pour beaucoup, la facilité de mise en oeuvre concrète des méthodes avancées de statistiques et de machine learning dans EthnosLab est impressionnante. Le champ d’application ainsi ouvert à tous les utilisateurs de données et pas seulement aux spécialistes, mérite qu’on s’y attarde dans un prochain numéro de Survey-Magazine.

Le Web Reporting

EthnosLab a pour objectif de produire au final un espace consultable avec des données et des résultats qui se mettent à jour automatiquement.
Normalement, les widgets qui sont créés viennent se rajouter en blocs successifs sur la même page écran. Pour les organiser en vue de partager l’application, EthnosLab permet d’intégrer deux éléments de structuration :

  • Les blocs de mise en forme : Les widgets peuvent être organisés dans des templates composés de blocs de tailles différentes, qui vont permettre de disposer différentes rangées d’éléments dans des présentations adaptées à leurs contenus. L’outil propose à la base de nombreux templates que l’utilisateur peut personnaliser ou enrichir de ses propres mises en formes.
  • Les onglets : Chaque bloc peut recevoir des onglets (tabs) pour abriter des présentations différentes des mêmes données (ex : tableau de données + mapping et/ou cartographie) ou encore des données de types variés (ex : deux sources de données différentes). Les templates peuvent être abrités dans un onglet donné.
  • Les menus : L’utilisateur peut ouvrir une barre de menus à gauche de l’écran et y ajouter une arborescence de menus et sous-menus. Il suffit ensuite de glisser les widgets sur le menu ou sous-menu visé, pour créer les pages correspondantes.

Grâce au glisser-déposer, l’organisation d’une véritable application sophistiquée d’accès à des données multiples et à leurs résultats devient un jeu d’enfant. EthnosLab peut ainsi générer de véritables tableaux de bord (dashboards) ou web-reporting de présentation de résultats, vite et facilement.

Une fois le tableau de bord ainsi créé, il suffit d’entrer les adresses emails de correspondants pour leur donner un accès aux données, réactualisées, ré-analysées et représentées en permanence.

AUCUN COMMENTAIRE